Bandeau
College Pierre de Ronsard Mornant
Slogan du site
Descriptif du site
Allemagne : carnet de voyage !
Article mis en ligne le 13 décembre 2017

par Anne Grobert-Porot

MARDI 12 DÉCEMBRE

Bonsoir à tous !

Cette dernière journée s’est achevée par une découverte du marché de Noël médiéval de la ville d’Esslingen, aux environs de Stuttgart, et par une fête d’adieu très réussie où l’amitié franco-allemande n’était pas qu’une formule.

Je vous envoie quelques photos du marché d’Esslingen. Je ne vous ai pas fait signer une autorisation de publication de photos de vos enfants. C’est pourquoi elles n’ont pas pu être mises en ligne hier... On y pensera l’an prochain.

Merci au groupe de Français qui s’est très bien comporté et a, dans l’ensemble, joué le jeu et apprécié ce séjour.

Nous rentrons demain, tous en forme et de bonne humeur, dans notre beau pays.

Préparez des soupes car vos enfants ont manqué de légumes cette semaine et s’en sont rendu compte !

A demain à Givors à 17h42 si tout se passe comme prévu ... Nous vous tiendrons au courant s’il y a du retard à la Part-Dieu.



LUNDI 11 DÉCEMBRE

Bonsoir à tous !

Notre séjour allemand se déroule sans fausse note - il faut dire qu’avec Monsieur Durbec, on ne risque rien de ce côté...

Vos enfants ont passé le week-end en immersion dans leurs familles. Certains sont allés jusqu’au lac de Constance, d’autres ont visité le musée Mercedes et le musée Porsche, d’autres le zoo Wilhelma à Stuttgart... d’autres se sont rendus sur le marché au chocolat de Tübingen... d’autres encore sur le marché de Noël de Stuttgart ou de Reutlingen. Angèle commence à s’habituer au cacatoès qui a eu le droit de sortir de sa cage durant le week-end. Peut-être viendra-t-il se jucher sur son épaule avant son départ ... Elle se sent prête....

Ce matin, tous vos enfants ont été reçus par les maires des deux villages. Le nôtre nous a régalés de bretzels croustillants et nous a raconté l’histoire de ce petit pain originaire de Souabe. Il fut en effet inventé par un boulanger mis au défi par le prince local de trouver en une nuit un pain au travers duquel le soleil brillerait en trois endroits...

Cet après-midi, patinoire au programme. Moins blasés que leurs camarades allemands, les Français ont patiné tant et plus, nous régalant de quelques chutes aussi spectaculaires que bénignes. Ils ont occupé la piste jusqu’à la dernière minute, raccrochant leurs patins à regret.

Quant à moi, j’ai bien tenté un retour sur la glace après ... bien longtemps. Quelques minutes et une chute plus tard, j’ai rendu mes patins sans regret...

Il ne faut pas abuser des bonnes choses :-) ;-)

A demain !

VENDREDI 08 DÉCEMBRE

Bonsoir à tous,

Ce matin, au terme d’un trajet en train suivi d’une longue marche à pied dans le froid au milieu d’un paysage romantique à souhait, entre des falaises couvertes de forêts enneigées parfois couronnées d’un château - nous sommes dans le Jura souable (schwäbische Alb) - nous avons enfin pénétré dans la chaleur d’un lieu tout entier voué au plaisir et à la détente des corps ... désolée, pas de photos ce jour : censure !

Bassins à vagues, cascades qui se mettent soudain à jaillir et couler quand vous vous trouvez dessous, piscine avec accès à l’extérieur, bain de vapeur... et, le clou, des toboggans de la mort à vous faire passer l’envie de la glisse ... Les enfants n’ont eu de cesse de les essayer tous, y compris celui dont le trajet passait par l’extérieur pour voir comment cela faisait ... sous la neige. Mais le pire, c’était un toboggan dans lequel on pénétrait en s’enfermant dans une cabine dans laquelle on devait se mettre debout dans une position semblable aux momies dans leur sarcophage, bras croisés, une main sur chaque épaule ... et soudain le sol se dérobe sous vos pieds, vous lâchant à vive allure dans les boyaux du monstre. A force d’insister, mes chers élèves sont venus à bout de ma résistance et me voilà entrée dans cette cabine du non-retour. J’ai fait ma BA : je ne recommencerai plus !

Autre joli moment : quand nous sommes allés nous baigner en pleine bourrasque de neige, le corps dans l’eau tiède et la tête dans les flocons.

Le week end dans les familles s’annonce sous les meilleurs auspices. Tout le monde semble heureux et détendu. Certaines paires fonctionnent à merveille.

Giovane m’a dit ce matin, dans un grand accès de lucidité, qu’il allait falloir bosser en allemand ... (sic) - et Angèle a été réveillée par les cris stridents de Hansi, le cacatoès de sa correspondante, mais cela ne l’a pas empêchée de se rendormir :-) Donc, rien de bien grave...

A lundi !

JEUDI 07 DÉCEMBRE

Allo la France ici l’Allemagne !

Tout le monde s’est bien remis du voyage et a passé une bonne première soirée en famille. Pas de vague à l’âme ni de pleurs. Nos élèves sont de grands garçons et de grandes filles curieux de découvrir le monde. C’est le but de cet échange et nous les en félicitons.

Premier jour de l’échange sous un beau soleil !

École ce matin pour tout le monde : Aubin n’a pas tout à fait identifié la matière d’un cours, Sandra a repéré qu’en allemand, les élèves étudiaient le subjonctif ... Ce matin , j’ai couru comme jamais et craché mes poumons pour attraper mon train et Frédéric Durbec a bravé le froid sur un vélo électrique - et sans gants - pour venir à l’école. L’Allemagne c’est aussi du sport pour les profs !!!

Cet après-midi, les élèves ont eu droit à une initiation à l’escalade qui les a bien amusés - et fatigués aussi sans doute. ils dormiront bien ce soir... Théo, Giovane, Aubin, Emeline, Anaëlle, Nino ...nous ont épatés par leur aisance à grimper tout en haut du mur. Bravo !

Ci-joint quelques photos.

Demain, à nous les piscines à vagues et les toboggans pour une journée de détente avant le week end en famille.

A bientôt !




puceEspace rédacteurs puce

2005-2019 © College Pierre de Ronsard Mornant - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.14
Hébergeur : ac-lyon.fr